48ème Tour de l'Avenir

Organisé par le Tour de France

 
     
 
QuoiDe neuf

En préparation!

Nouveau cycle d'entraînement

...suite

 

CourseHier

Championnat du Monde!

Médaillé de bronze

...suite

 

ProChaine

Nouvelle saison!

Construire sur le succès

...suite

 

 

 

 

 

Du 4 au 11 septembre 2011




Jeu sans frontières

Il y a cinquante ans cette année que le Tour de l’Avenir a vu le jour sur une idée de Jacques Marchand, éminent journaliste à L’Équipe. On retiendra que le Fran����ais Jean-Claude Lebaube en fut le premier leader et l’Italien Guido De Rosso le vainqueur final. Le palmarès s’est ensuite enrichi des noms de futurs lauréats du Tour de France comme Felice Gimondi, Joop Zoetemelk, Greg LeMond, Miguel Indurain. Course révélatrice de grands talents, le Tour de l’Avenir sert aussi à découvrir des espoirs français dont le dernier en date se nomme Romain Sicard, vainqueur en 2009 et champion du monde de sa catégorie dans la foulée. Par ailleurs, la fraîcheur qui, quelle que soit leur nationalité, se dégage de ces jeunes champions, fait chaque année le bonheur des organisateurs, des suiveurs, des médias, des villes qui accueillent cette épreuve à nulle autre pareille. Rassemblement des meilleurs jeunes des meilleures patries du cyclisme, puisque la qualification s’opère via la Coupe des Nations UCI, le Tour de l’Avenir a aussi cette capacité à sortir des frontières de l’Hexagone. Cette année, avec l’Est de la France, la Suisse et l’Italie sont au programme.

Christian Prudhomme,
Directeur du Tour de France





Revêt une grande importance

Le Tour de l'Avenir revêt pour moi une grande importance: C'est d'abord une compétition ou les meilleurs de mon groupe d'âge, les moins de 23 ans, vont s'affronter sur 1,102 kilomètres. Les parcours sélectionnés par l'organisation du Tour de France sont assez bien choisis pour placer la barre très haute.

Le Tour de l'Avenir c'est aussi une vitrine très importante pour ceux qui se révéleront comme étant la relève des futurs athlètes sur les grands tours comme le Tour de France. Je fais déjà partie d'une équipe dirigé par le légendaire Steve Bauer qui ambitionne de joindre les équipes du pro-tour. Prendre part au Tour de l'Avenir, c'est une occasion de donner le meilleur de moi-même afin de répondre à l'appel de cette grande ambition.

J'ai maintenant 22 ans, c'est donc ma dernière année dans la catégorie des U23 que l'on appelle familièrement et affectueusement dans le milieu comme "les jeunes", bien qu'au Tour de France, les qualifiés de "jeunes" atteignent 25 ans. Il est vrai que le cyclisme est un sport d'adulte... hum...

Mon retour à la compétition s'est très bien passé au cours des trois (3) dernières semaines. Je suis complètement rétabli et avec mes coéquipiers, je serai en mesure de donner du fil à retordre à mes adversaires. Le mois débutera avec ce Tour de l'Avenir qui sera le prélude au Championnat du monde qui aura lieu à Copenhagen au Danemark le 24 septembre. La progression et la préparation sont là. Il ne reste qu'à pédaler et faire compétition dans le plaisir d'exécuter des stratégies d'équipe qui seront gagnantes... enfin nous l'espérons tous.