Tour du Missouri

Étape 1: Saint-Louis, Circuit - 120,7 km

 
     
 
QuoiDe neuf

En préparation!

Nouveau cycle d'entraînement

...suite

 

CourseHier

Championnat du Monde!

Médaillé de bronze

...suite

 

ProChaine

Nouvelle saison!

Construire sur le succès

...suite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne portais pas à terre


 
Lors des deux premières années du Tour du Missouri, la Ville de Saint-Louis était le th��âtre de l'arrivée de la dernière étape. En 2009, la Ville de  Saint-Louis verra plutôt le départ de la première étape du Tour. Dans un sens comme dans l'autre, la Ville de Saint-Louis est véritablement la ville qui a vue naître et grandir le tour du Missouri d'ou son surnom de "Gateway City".

La ville de Saint-Louis est aussi synonyme de ville olympique. Les Jeux olympiques de 1902 demeurent mémorables dans l'histoire.

Cette première étape du Tour du Missouri est facilement accessible pour les spectateurs avec des vues véritablement pittoresques.



Pour être très honnête, à cette première étape du Tour du Missouri, je ne portais tout simplement pas à terre. Ça ma m'a pris un tour de circuit avant de reprendre mes esprits et de réaliser que j'étais bien là aux côtés des meilleurs cyclistes au monde.

Le soir d'avant, nous mangions au même restaurant que Mark Cavendish et son équipe Columbia-HTC. Mon directeur sportif M. Steve Bauer, me disait à la blague qu'il fallait que je fasse tout ce que Cavendish faisait: manger et boire la même chose, marcher de la même manière et surtout rester dans sa roue pendant toute la course.

Pour la bouffe on y repassera mais en ce qui concerne la course, c'est exactement ce que j'ai fait.


 


Moi et mes coéquipiers de Planet Energy, nous avons roulés derrière l'équipe Columbia-HTC pendant une très grande partie de la course. À un certain moment, l'équipe Cervelo a décidé de remonter derrière Columbia. Je ne les avais pas vu arriver quand j'ai tenté de m'interposer afin de protéger ma place derrière Cavendish lorsque j'entendit d'une voix forte et incisive: "Watch out". C'était nul autre que Thor Hushovd qui me donnait ainsi l'ordre. Malgré la surprise, je n'ai pas modifié ma trajectoire et il a dû passer à côté de moi.



La beauté de l'affaires c'est que notre Martin Gilbert s'est mérité une «superbe» cinquième place derrière Mark Cavendish de Combia-HTC; Juan Jose Haedo de Saxo Bank, Thor Hushovd de Cervelo et Francesco Chicchi de Luquigas.

Quand à moi, j'ai terminé la course en 26ième position dans le peloton avec le même temps que les vainqueurs soit 2:43:56. Moi et Kevin Lacombe, avons faillis prendre le décor à 2 km du fil d'arrivée. Je suivait Kevin dans sa roue quand subitement, il s'est accroché sur la roue d'un autre je ne sais trop. J'ai évité de justesse la catastrophe en sautant sur le trottoir. Il s'en est fallu de peu pour que mon Tour du Missouri ne s'arrête là.

Une première étape et une première expérience avec des cyclistes de calibre mondial. Cette première étape constitue en quelque sorte l'apéritif du Tour du Missouri. Les prochaines étapes seront certainement beaucoup difficiles.

Nous avons fait un véritable travail d'équipe et tout les espoirs nous sont permis.