Tour du Missouri

Étape 4: Saint-James à Jefferson City - 175,7 km

 
     
 
QuoiDe neuf

En préparation!

Nouveau cycle d'entraînement

...suite

 

CourseHier

Championnat du Monde!

Médaillé de bronze

...suite

 

ProChaine

Nouvelle saison!

Construire sur le succès

...suite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De retour à l'avant-poste




En cette quatrième étape du Tour du Missouri, Planet Energy était bel et bien �� l'avant-poste de la course. La température était idéale pour rouler aujourd'hui: pas de vente, pas trop chaud, faible humidité. Un parcours de 175,7 kilomètres encore une fois en montagne mais finalement moins abrupte qu'hier. Quant à moi, je ne me sentais pas super bien. J'avais mal à tête causé par un mal de dent... assez bizarre n'est-ce pas ?

Quatre cyclistes détenant chacun 20 secondes d'écart au classement cumulatif ont entrepris une échappée qui devait durer un bon moment pour être rattrapés par le peloton environ 10 kilomètres avant la fin.

Le peloton  a été mené par Cervelo Test Team, l'équipe de Thor Hushovd, détenteur du maillot jaune. Fidèle à mes habitudes, je me suis placé très près des leaders afin de bénéficier de la vue et du paysage... hum...

L'arrivée s'est effectuée encore une fois à un train d'enfer à plus de 55 kilomètres/heure. Contrairement à l'étape d'hier, cette fois-ci, j'avais les jambes pour terminer en avant.

Avant le Centre-ville de Jefferson, plusieurs coureurs ont été victimes d'une chute dans une courbe dont mon coéquipier Martin Gilbert et Mark Cavendish. J'étais derrière cette chute. J'avais alors à remonter 200 mètres pour rattraper le peloton. Je l'ai fait en compagnie de Janex Brajkovic de l'équipe Astana. Une fois rejoint l'avant du peloton, je me suis positionné dans le roue de Hushovd. L'adrénaline aidante, je me sentais bien et en pleine possession de mes moyens.

Nous avons ensuite effectué un critérium en boucle de 3 tours avec une montée abrupte au Centre-ville de Jefferson. Alors que nous étions tous regroupés à chaque passage sur la butte, plusieurs attaques ont été tentées mais en vain.

Comme ça été le cas depuis le début du Tour, la course devait connaître son dénouement par un sprint final. Nous savions bien que la course se terminerait ainsi. Moi et Kevin Lacombe étions bien placés. À 400 mètres de l'arrivée, nous étions devant en 3ième position. J'ai alors offert un "lead out" à Kevin pour le protéger du vent et lui permettre d'attaquer le mieux possible à l'assaut final, ce qui fût fait.

Juan Jose Haedo de l'équipe Saxo Bank remportait la palme, suivi de Hushovd et de Dario Cataldo de l'équipe Quickstep. Kevin Lacombe a terminé en 7ième place. Quand à moi, je me suis classé en 15ième position ce dont je suis très satisfait.

Demain nous ferons un Contre-la-montre individuel  (CLM) de 30,5 kilomètres. Comme la montagne n'a pas encore désigné de maître incontesté pour remporter le Tour, le CLM va probablement faire la différence d'autant plus que Cavendish viens d'annoncer qu'il abandonnait le Tour en raison d'un malaise. Comme quoi il ne faut jamais prendre rien pour acquis.

Bonne nuit, je vais rêver à mon CLM de demain... une véritable course contre soi-m����me et le chrono.