Tour du Missouri

Étape 6: Chillicothe à Saint-Joseph - 177,4 km

 
     
 
QuoiDe neuf

En préparation!

Nouveau cycle d'entraînement

...suite

 

CourseHier

Championnat du Monde!

Médaillé de bronze

...suite

 

ProChaine

Nouvelle saison!

Construire sur le succès

...suite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La course de toutes les attaques


En cette 6ième étape, la plupart des équipes ont véritablement testées la solidité de l'équipe Garmin-Slipstream et du détenteur du maillot jaune, David Zabriskie. La course s'est déroulée avec une attaque par dessus une autre attaque. Il fallait donc être aux aguets pour éviter de se faire larguer d'ou l'importance d'être aux avant-postes, ce notre équipe �� fait depuis le début du Tour.

J'ai finalement décidé de prendre le départ malgré mon état de santé. Le médecin du Tour pense qu'il s'agit peut-être d'un virus. Il m'a donc prescrit des tylenols en quantité. Malgré tout, la course s'est bien déroulée pour moi.

Au mi-course, une attaque de 5 coureurs dans laquelle Martin Gilbert faisait partie, a tenté de s'échapper pour être repris quelques kilomètres plus loin. Le train de la course était mené tant bien que mal par l'équipe Garmin-Slipstream. Attaque après attaque, le peloton a fait la vie dure aux leaders du Tour. À 40 kilomètres de l'arrivée, l'équipe BMC Racing a tentée une attaque à haute vitesse qui a été difficile à contrer pour l'équipe Garmin-Slipstream. Quelques kilomètres plus loin, Frederique Robert de Quickstep et Philip Gaimon de Jelly Belly se sont échappés en duo pendant plusieurs kilomètres pour être enfin rattrapés pas le peloton.

Nous devions ensuite faire l'ascension d'une montagne pendant une dizaine de kilomètres. À 5 kilomètres du sommet, 5 cyclistes ont effectués une attaque bien sentie pour être encore une fois reprise. Le redoutable Marco Pinotti de Columbia-HTC lui-aussi a fait une tentative d'échappée en solo main en vain. Les équipes ont constamment forcées Garmin-Slipstream à demeurer sur la défensive pour le contrôle du peloton.

À 5 kilomètres de la fin, BMC Racing attaquait encore une fois de manière brutale. À 4 kilomètres, Cervelo entrait à l'avant-scène. On aurait dit que chaque équipe voulait à tout prix s'envoler vers le fil d'arrivée.

À 3 kilomètres, moi, Kevin et Martin, nous étions bien placés en avant près de la tête du peloton. Je me sentais un peu comme sur un nuage. J'étais là mais pas tout à fait conscient de mon environnement, probablement à raison de la forte quantité tylenos qui m'a été prescrit pour atténuer le pseudo-virus qui m'accable depuis 3 jours. J'ai donc fait de mon mieux pour contribuer à l'arrivée de notre trio.

Nos efforts ont portés fruits: Kevin Lacombe est passé à deux cheveux du podium avec sa quatrième place. Martin Gilbert à fait sixième et donc réalisé un troisième "Top 10" du Tour avec ses deux 5ième positions. Vraiment, nous connaissons un excellent Tour.


J'ai terminé l'étape en 33ième position dans le peloton regroupé en complétant le parcours en 3.41'41". Après 19 heures, 59 minutes, 3 secondes en 6 étapes, j'ai conservé à peu près le même écart avec le leader du Tour, soit 5 minutes, 18 secondes.

Francesco Chicchi de l'équipe Liquigas remporte donc cette étape qui a été conclue au sprint final, suivi de Thor Hushovd de l'équipe Cervelo Test et de Lucas Sebastian Haedo de l'équipe Colavita/Sutter Home.

La lutte pour l'obtention du championnat du Tour sera très vive à la dernière étape de demain qui se tiendra à Kansas City:

1. ZABRISKIE David Garmin-Slipstream GRM:    19.53'45"

2. LARSSON Gustav Team Saxo Bank SAX:       19.54'15" 30"

3. ZIRBEL Tom Bissell Pro Cycling BPC:           19.54'29" 44"

4. PINOTTI Marco Team Columbia-HTC THR:    19.54'30" 45"

5. CATALDO Dario* Quick Step QST:               19.54'47" 1'02"

J'espère me rétablir d'ici l'étape de demain. Il faut prendre des décisions au jour le jour. Bonne nuit.