Le feeling de porter le maillot de Leader

6231694a-e399-4905-948b-43fa65a1b4b2

Je viens d’arriver ce midi à l’aéroport Montréal-Trudeau. Un voyage de 12 heures en provenance de l’Azerbaidjan.

J’ai terminé 4ième à la première étape, 4ième à la deuxième, 11ième à la troisième, 20ième à la quatrième et 5ième à la cinquième étape. J’ai eu l’honneur de porter le maillot de leader en bleu à la deuxième étape. À la troisième étape, je l’ai perdu par 1 seconde de retard sur mon plus proche concurrent. À la quatrième étape, avec ses trois ascensions, dont la plus imposante sur 25 km en fin de course, j’ai pris 2 minutes 26 secondes de retard sur le gagnant. Dans les circonstances, j’étais plutôt satisfait de ma performance même si j’ai perdu alors tout espoir de reprendre le maillot bleu de leader.

J’ai complété le Tour d’Azerbaidjan au 12ième rang du classement général à 2 min. 23 secondes du vainqueur, Markus Eibegger de l’équipe autrichienne, Felbermayr Simplon Wels.

C’était la première fois en carrière que je portais le maillot de leader sur un Tour de cette envergure. Le leader du Tour devient le point de mire du peloton. Le rôle de mes coéquipiers se transformait aussi. Il fallait protéger le maillot coûte que coûte et ils l’ont fait de manière admirable, contrant une à une les attaques tentées par nos adversaires. Malgré l’adversité, j’ai été même de constater le respect des autres équipes à l’égard de notre jeune équipe Cycling Academy.

Nous avons relevé le défi de tenir tête aux meilleures équipes Pro Continental et Continental d’Europe, d’Australie et des États-Unis. Nous en sommes vraiment très fiers. Cela nous procure beaucoup de confiance et une motivation renouvelée pour les autres courses au calendrier.

Quant à moi, j’ai eu l’opportunité de me hisser en tête du peloton jusqu’au sprint final quatre (4) fois sur cinq (5). J’ai lutté âprement sans réussir à monter sur le podium. Il faudra davantage pour y arriver. Des ajustements nécessaires pour la suite des choses. Nous allons y arriver grâce à notre esprit d’équipe et notre volonté de vaincre.

Je suis maintenant de retour à la maison à Montréal après un séjour de 5 mois en Europe. Très heureux de retrouver ma conjointe Catherine, ma famille et mes amis. C’est l’anniversaire de naissance de mon frère cadet Pierre-Étienne en fin de semaine… Big party en perspective.

À bientôt…

Guillaume Boivin Information

Je suis membre de l'équipe professionnelle Cycling Academy.

Show More Posts